197 élèves sont retournés à l’école hier matin, soit 46 % des effectifs prévus

0

Hier matin ont rouvert les écoles primaires publiques en partie française, du moins trois niveaux, CP, CE1 et CM2. «Tout s’est très bien passé. Tout était très bien organisé. Il y avait des marquages au sol et du gel hydroalcoolique à disposition», commente Dominique Boyer, inspecteur de l’Education nationale. Les enseignants ont accueilli les enfants, leur ont expliqué le protocole à suivre, ont discuté avec eux de la crise sanitaire, du confinement avant de débuter le travail scolaire.

Afin d’organiser cette rentrée, les parents avaient été interrogés par les services de l’Education nationale sur l’intention de remettre ou non leur enfant à l’école. Selon les résultats obtenus, 425 enfants étaient attendus ce matin sur les 1 498 scolarisés en temps normal. «Nous pensions que nous aurions eu plus d’enfants mais en fait nous en avons eu moins», confie à la mi-journée Dominique Boyer. En effet seuls 197 enfants ont été accueillis, soit 46 % des effectifs prévus ou 13,5 % des effectifs totaux de CP, CE1 et CM2.

Certainement que des parents se sont montrés réticents avec l’apparition de nouveaux cas de covid-19 en partie française, et que d’autres ont préféré observer les conditions d’accueil. Les parents qui souhaitent remettre leur enfant à l’école peuvent le faire.

Pour l’instant le faible effectif permet d’accueillir les enfants du lundi au vendredi de 8 heures à 12h45 y compris le mercredi.

Le service de cantine est également assuré mais il y a peu d’inscrits, note Dominique Boyer. Pourtant le président de la COM avait indiqué que des repas chauds seraient offerts (donc gratuits) pour tous les enfants jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Hier matin, Daniel Gibbs s’est rendu dans l’école Marie-Antoinette Richards à Morne O’Reilly afin de rencontrer les élèves et le personnel encadrant et de s’assurer de l’organisation sanitaire. Il était accompagné de Michel Sanz, vice-recteur et de Dominique Boyer. «L’école a adapté l’organisation de l’établissement et les salles de classe, dans le respect des règles de distanciation physique. Les agents techniques de la collectivité ont procédé au marquage au sol pour l’accès aux classes et au réfectoire », déclare le président.

(Soualigapost.com. Crédit photo : COM de Saint-Martin)

blank

Article sponsorisé par:

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT