Les déplacements entre la Guadeloupe et les Iles du Nord soumis à motifs impérieux

0

Lors d’une conférence de presse organisée jeudi dernier, le préfet de Guadeloupe, Alexandre Rochatte, a annoncé le maintien des mesures restrictives déjà appliquées sur le territoire.

Les déplacements entre la Guadeloupe et la Martinique, la Guadeloupe et les Iles du Nord sont soumis à motifs impérieux.

Entre l’Hexagone et la Guadeloupe, le test reste obligatoire 72 heures avant. « C’est un bon filtre pour limiter les possibilités de recontamination et cela limite, de fait, le nombre de voyageurs », a indiqué Valérie Denux, directrice de l’ARS en Guadeloupe et en précisant aussi que « ce ne sont pas les arrivants de Métropole qui ont relancé l’épidémie chez nous, mais bien des gens venant des Iles du Nord, et singulièrement de Saint-Martin. D’où l’obligation désormais de faire le test pour tout déplacement depuis et en direction des Iles du Nord ».

Arrivée de 85 000 tests antigéniques

85 000 tests antigéniques sont arrivés en Guadeloupe. La moitié sera consacrée aux professionnels de santé, l’autre répartie dans les communes, dans les aéroports, les ports… notamment entre les Iles du Nord et la Guadeloupe._AF

 4,952 vues totales,  5 vues aujourd'hui

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT