Légitime défense : Les policiers obtiennent satisfaction !

0
blank

Au même titre que les gendarmes, les policiers pourront faire usage de leurs armes à feu après sommations. C’est ce que prévoit un projet de loi présenté mercredi dernier en conseil des ministres.

Les policiers ont eu gain de cause. Le « régime » qui s’applique pour leur légitime défense sera aligné sur celui des gendarmes, qui en la circonstance jouissent d’une plus grande latitude. Un projet de loi en ce sens a été présenté mercredi en conseil des ministres, répondant à une très ancienne demande des syndicats sur laquelle le gouvernement faisait la sourde oreille jusqu’à l’automne dernier. Le texte que Bruno Le Roux, le nouveau locataire de la place Beauvau, va défendre devant le Parlement fixe une règle commune de l’usage des armes à feux par les policiers et les gendarmes. Les premiers pourront, comme les seconds, y recourir après sommations pour arrêter une personne récalcitrante dont ils ont la garde ou stopper un chauffard fonçant sur eux. Pour écarter les risques de bavure, cette possibilité sera assortie d’un arsenal de « mesures de proportionnalité ». _AF

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT