La Caricom explique pourquoi l’usage de la marijuana dans la Caraïbe devrait être dépénalisé

0
blank

Un rapport sur les enjeux de la dépénalisation de la marijuana a été rendu l’été dernier par une commission de la communauté caribéenne (Caricom).

L’idée de cette réflexion est partie du constat suivant : plus de 1 000 personnes sont ou ont été incarcérées dans toute la Caraïbe pour avoir consommé du cannabis et à leur sortie de prison elles ont continué de consommer, malgré leur condamnation. En d’autres termes, la loi et la prison n’ont aucun impact. «La majorité de la population caribéenne pense que les lois en la matière sont inefficaces, discriminatoires et profondément injustes», rapportent les membres de la commission. Ils mentionnent des sondages montrant qu’aujourd’hui il existe «un soutien écrasant  à une réforme du droit». Dans cette région du monde, la consommation de marijuana représente «un mode de vie», une culture. La commission de la Caricom souligne que de nombreuses personnes considèrent que l’interdiction de consommer et de cultiver «empêche la région de tirer parti des possibilités économiques offertes par l’industrie du cannabis et la recherche médicale» et fait obstacle à «l’accès à des médicaments pouvant soigner plus efficacement et à moindre coût que produits pharmaceutiques traditionnels».

La commission indique toutefois que les mineurs et les automobilistes ne doivent pas consommer de marijuana. (plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT