JUSTICE / Violences conjugales : «on n’est pas passé loin du drame»

0

Des violences «d’une intensité spectaculaire». «On n’est pas passé loin de drame». Le vice procureur résume en introduction de son réquisitoire, les faits pour lesquels FCL a comparu vendredi matin devant le tribunal de proximité de Saint-Martin. Cet homme âgé de 31 ans est accusé de violences avec arme sur son ex conjointe pour la troisième fois et d’avoir dégradé des biens.

Mardi matin, excédé par son ex qui a appelé ses parents la nuit précédente, il décide de la supprimer. Il lui téléphone pour «lui dire au revoir car il va la tuer». Quelques minutes plus tard, il se présente à son appartement armé d’un couteau de cuisine. Il l’attrape par les cheveux et par le cou. La femme réussit à s’enfuir et à se réfugier dans une supérette. Il la suit et en chemin crève les quatre pneus d’une voiture. Alertés, les gendarmes arrivent et interpellent FCL. 

Lors de ses auditions, il reconnaît le fait principal sans difficulté. Il a «pété un câble», confie-t-il. En revanche, il ne confirme pas avoir placé le couteau sous la gorge de la victime comme celle-ci l’a déclaré.

Après en avoir délibéré, le tribunal a condamné le prévenu à une peine de cinq ans de prison dont 30 mois ferme et 30 mois assortis d’un sursis probatoire durant deux ans comprenant l’obligation de soins et les interdictions de porter une arme pendant cinq ans, d’entrer en contact avec la victime, de séjour à Saint-Martin pendant cinq ans. Le maintien en détention a aussi été prononcé. A l’issue des faits qui se sont déroulés mardi, le juge des libertés et de la détention avait mis à exécution la peine de six mois de prison et révoqué un mois de sursis. Ces deux peines avaient été prononcées en 2018 et 2020 par le tribunal pour des faits similaires sur la même victime.

Vendredi, FCL a aussi comparu pour avoir dégradé une voiture le 5 mars dernier. Lors d’une altercation avec la victime, il était énervé et avait saisi une barre en métal et avait donné des coups à une voiture dans laquelle se trouvait leur bébé. (www.soualigapost.com)

 880 vues totales,  5 vues aujourd'hui

Source :

Soualiga Post : http://www.soualigapost.com/fr

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT