JUSTICE : Un litige entre associés examiné par la justice

0
blank

Comment 77 sacs de farine ont-ils été commandés et payés ? Telle a été la question qui a alimenté les débats pendant près de deux heures jeudi au tribunal correctionnel de Saint-Martin. La finalité étant de savoir si la commande a vraiment été passée et donc l’argent sorti de la caisse du commerce utilisé à bon escient et non détourné.

Les faits remontent à fin février 2016 et se sont déroulés au sein d’une boulangerie à Marigot. 

Le gérant de l’établissement a soupçonné son associée d’avoir émis ces deux factures et d’avoir pris l’argent à des fins personnelles. L’époux, lui aussi associé, est accusé de subornation de témoin. 

Selon le parquet, cette affaire compliquée reflète principalement la non entente entre les associés. «On essaie de nous rouler dans la farine », a-t-il ironisé. «Pourquoi y-a-t-il deux factures ? Pourquoi le gérant déposerait-il plainte pour dénoncer des faits auxquels il a participé ?», s’interroge-t-il avant de requérir une amende de 1 200 euros à l’encontre des chacun des époux et l’indemnisation de la victime, soit l’entreprise de boulangerie. Constitué partie civile, le gérant a demandé le remboursement des deux factures, 5 000 euros au titre du préjudice moral et 2 000 euros au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale.

Le jugement a été mis en délibéré au 20 juin. (plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT