JUSTICE : Ivre, sans assurance et avec un permis suspendu, il a quand même conduit

0
blank

Aux alentours de 22 heures le dimanche 28 février GA est au volant de sa voiture sur la route nationale au niveau de Grand Case quand, en face de lui, un véhicule loupe son virage. GA se déporte mais ne peut éviter l’accident.

CM, le conducteur de l’autre voiture, âgé de 43 ans, est interpellé par les gendarmes et placé en garde à vue. Les premiers tests ont révélé un taux d’alcool de 1,05 mg par litre d’air expiré.

Lors du contrôle de l’identité de CM, les gendarmes découvrent également que le permis de conduire de CM a été suspendu trois mois plus tôt par le tribunal. De plus, la voiture que conduisait CM (qui était celle de son cousin) n’était pas assurée. CM était convoqué devant le tribunal de proximité de Saint-Martin le 2 septembre.

«Son comportement est déplorable», a commenté le substitut du procureur qui a requis une amende de 250 euros et une peine de huit mois de prison assortis du sursis probatoire pendant deux ans comprenant l’obligation de soins (addiction à l’alcool), de travailler, d’indemniser la victime et l’interdiction de conduire tout véhicule à moteur.

Après en avoir délibéré, le tribunal a reconnu coupable CM des faits qui lui étaient reprochés et l’a condamné à une peine de six mois de prison et à une contravention de 200 euros. Il a également reçu la constitution de partie civile de la victime qui était présente à l’audience ; l’affaire a été renvoyée sur intérêt civil en octobre prochain.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT