JUSTICE : Il agresse le gérant d’une supérette et lui demande de l’argent

0
blank

Il s’est présenté en début d’audience comme étant «général à l’OTAN » puis comme «président de la COM » à la fin. IW, âgé de 28 ans, présentait visiblement des troubles psychiatriques mais a été jugé par des experts médicaux apte à comparaître devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin et responsable pénalement des actes qu’il a commis.

Vendredi dernier, IW est entré dans une supérette chinoise à Quartier d’Orléans et a demandé au gérant de lui donner de l’argent et son téléphone portable ; le refus du gérant a causé l’énervement d’IW qui a alors saisi une paire de ciseaux qu’il a piqué dans le bras du fils du gérant. Les deux hommes ont réussi à mettre dehors leur agresseur. Ce dernier est allé saisir une planche de bois et est revenu dans la supérette où il a frappé le fils avec la planche. Le père et le fils ont réussi à se défendre et à faire fuir l’individu avec une raquette à moustiques et une poêle.

Le gérant a déposé plainte à la gendarmerie et a fourni les images de vidéosurveillance qui confirment ses propos et ont permis d’identifier IW. Interpellé, il a été placé en garde à vue avant d’être convoqué devant le tribunal correctionnel en comparution immédiate mercredi matin.

Conformément aux réquisitions du parquet, le tribunal a condamné IW à une peine de dix-huit mois de prison et à son maintien en détention. Il a reçu la constitution de partie civile de la victime ; IW doit lui verser 1 600 euros au titre des préjudices matériel et moral subi. (soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT