Infrastructure : Le nom de l’architecte en charge de la construction du centre nautique sera connu au cours du mois de janvier 2021

0

Trois bassins pour que tous les enfants de l’île apprennent et sachent enfin nager. Un projet dont on parle depuis des décennies et qui va voir le jour.

Contrairement à ce que certains avancent parfois, la présence d’un centre nautique est une nécessité. La grande majorité des territoires ultramarins en bénéficie. Ce type d’infrastructure permet de mettre en place une initiation à la natation en milieu scolaire et d’organiser des compétitions annuelles.

C’est en partant du constat que 82% des 9000 jeunes scolarisés sur l’île – de la petite section de l’école préélémentaires au BTS – ne maîtrisent pas la natation que les élus ont pris la décision de créer un véritable centre nautique et une résidence pour les sportifs de passage. Ce centre nautique permettra de répondre aux dispositions légales qui prévoient l’enseignement de la natation à l’école et offrira aux enfants et jeunes de Saint-Martin une infrastructure ouverte les week-ends et pendant les vacances scolaires. Ce projet à 6 millions d’euros est financé par le ministère des Outre-mer à hauteur de 3,9 millions d’€, de la Collectivité pour 900 000€ et de l’Europe pour 1,5 million d’€.

Trois bassins pour les grands et les petits

Adopté en conseil exécutif, le projet de centre nautique a démarré avec le lancement d’un concours ouvert aux architectes en juillet dernier. Le lauréat du concours sera choisi au cours du mois de janvier 2021 et l’ouverture du centre nautique est attendue pour le premier trimestre 2022. La structure sera construite dans le secteur de la Savane. Ce vaste projet de centre nautique, voté à l’issue d’une année de conception et d’études, va offrir une nouvelle infrastructure à Saint-Martin et laisser la place à un beau centre aquatique : deux bassins de 25 mètres, respectivement de 25 et 15 mètres de large, une pataugeoire de 60 m2 pour les bébés et les tout petits, des vestiaires, un espace snack ouvert à tous, le tout implanté sur 1,3 hectare de jardins. La construction d’une vingtaine de studios destinés à la location permettra de loger les équipes de passage à l’occasion de compétitions, tout en rentabilisant l’espace. Les modes de gestion, Collectivité ou délégation de service public, seront décidés par l’exécutif et l’assemblée territoriale au cours de l’année prochaine.

Création d’emplois en vue

Si l’idée majeure reste d’assurer la sécurité de chacun en milieu aquatique – qui plus est sur une île – il est évident que la pratique de la natation ouvre la porte à toute une série d’emplois touristiques, aujourd’hui hors d’atteinte pour les personnes qui ne savent pas nager. En matière de création d’emplois, la Collectivité prépare un cahier des charges pour la formation sur une année de huit maîtres-nageurs nécessaires à l’ouverture du complexe sportif aquatique. Parallèlement, cinq à six techniciens seront dédiés à la maintenance technique des bassins. Cinq à six autres emplois seront affectés à la gestion de la résidence sportive et une quinzaine d’emplois complémentaires pour l’entretien des locaux, des parcs et jardins complétera l’équipe dédiée au centre nautique. Enfin, une équipe de sécurité sera constituée afin de permettre un usage harmonieux du centre et d’éviter le vandalisme.

Piscine pour tout le monde !

L’ouverture des bassins se partagera entre les temps scolaires le matin et l’après-midi, les loisirs nautiques à l’heure du déjeuner, l’entraînement des clubs en soirée. La formation des plongeurs, des pompiers et la possibilité de passer des brevets compléteront cette offre unique. Le public sera ravi d’apprendre qu’il sera possible de passer une belle journée à la piscine le mercredi, le samedi et le dimanche ainsi que pendant les vacances scolaires.

 2,169 vues totales,  11 vues aujourd'hui

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT