Il cachait son herbe et ses économies dans un coffre enterré

0

Un jour de mai l’année dernière, quelqu’un va à la gendarmerie à Saint-Barthélemy pour dire qu’il a trouvé deux coffres forts fermés et enterrés dans son terrain. Les gendarmes se rendent sur les lieux, ouvrent les coffres et découvrent 2 692 euros dans l’un et un total de 800 grammes de cannabis répartis dans les deux.

Une enquête est ouverte. Les investigations vont identifier NL, âgé de vingt-trois ans, comme le propriétaire des coffres et de leur contenu.

NL reconnaît tous les faits. Il confie fumer jusqu’à dix joints par jour, cultiver l’herbe «dans les montagnes» puis la cacher ainsi qu’une partie de ses économies dans les deux coffres.

Il a comparu devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin le 19 septembre dernier.

Le vice-procureur a requis une peine de dix mois de prison avec sursis et une amende de 3 000 euros dont la moitié assorties du sursis.

Après en avoir délibéré, le tribunal a condamné NL à dix mois de prison avec sursis, une amende de 3 000 euros et à l’obligation de suivre un stage de sensibilisation aux dangers de l’usage de produits stupéfiants. Les scellés ont été confisqués. (soualigapost.com)

 1,953 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT