IEDOM publie son rapport annuel 2021 de SXM

0

Comme écrit dans notre édition précédente, l’Institut d’Émission des Départements d’Outre-Mer (IEDOM) a publié son rapport annuel 2021 de Saint-Martin. Thierry Beltrand, directeur d’IEDOM Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy et Damion Gordon, responsable études et établissements de crédit, l’ont présenté à la presse. Seconde partie du résumé.

L’estimation du produit intérieur brut (PIB) de Saint-Martin a été réalisée en 2018 à partir de données datant de 2014 sans prendre en compte les destructions engendrées par le passage d’Irma. Une réactualisation est prévue en 2023. En 2014, le PIB de Saint-Martin est estimé à 581,8 millions d’euros, contre 557,4 millions en 2011. Le PIB par habitant s’élève ainsi à 16.572€ en 2014 contre 15.362€ en 2011, soit une croissance annuelle moyenne de 2,6 %, il est nettement inférieur à celui de la moyenne France entière (32.404€ en 2014), à ceux observés en Guadeloupe et à Sint Maarten, mais proche de ceux calculés en Guyane et à Anguilla. En termes d’emploi et de chômage, entre 2011 et 2019, la population active de Saint-Martin recule de 11,1 % et les indicateurs du marché de l’emploi se dégradent, en dépit d’un taux d’activité de 75,3 %. Le taux de chômage s’établit à 32,9 % (+2,4 points par rapport à 2011), tandis que le taux d’emploi baisse de 0,8 point. En 2021, le commerce et le secteur de l’hébergement et de la restauration concentrent chacun un cinquième des effectifs (respectivement 22,8 % et 21,8 %). La construction et l’industrie comptabilisent respectivement 9,5 % et 8,4 %, tandis que l’agriculture régresse. À Saint-Martin, le développement économique est étroitement lié au secteur du BTP, qui représente, comme le tourisme, un secteur clé. Les travaux de reconstruction liés à l’après-Irma ont redynamisé le secteur. Depuis 2019, cet effet s’atténue et, en 2021, les effectifs salariés du secteur enregistrent une nouvelle diminution de 23,1 %, après 24,3 % en 2020 suite à la crise du covid. Toutefois, l’activité présente de belles perspectives et ce secteur continue de bénéficier d’un financement bancaire actif. Pour preuve, les besoins en main-d’œuvre sont en hausse dans les îles du Nord. En 2021, la masse salariale du secteur privé sur notre territoire atteint 43,2 millions d’euros, en hausse de 20,8 % par rapport à 2020 impactée par la crise sanitaire. Enfin, pour le volet « vie chère », Saint-Martin ne publie pas d’indice des prix propre à sa Collectivité. Toutefois, les acteurs économiques interrogés par l’IEDOM font état d’une hausse des prix en 2021 où ils subissent l’augmentation à la fois des prix des matières premières et des marchandises, et de leurs coûts d’acheminement. Le rapport indique également un rebond du tourisme et un développement immobilier important. L’optimisme reste donc de mise pour un territoire jugé attractif et à fort potentiel par l’IEDOM. Pour en savoir plus sur l’activité économique de Saint-Martin, consultez le rapport annuel de l’IEDOM, passionnant et disponible en ligne. _Vx

Infos : https://www.iedom.fr/saint-martin/

 

 Surendettement : IEDOM vous aide

Rouvert l’année dernière après deux ans d’interruption, le Bureau d’Accueil et d’Information (BAI) d’IEDOM à Saint Martin accueille les personnes en situation de surendettement tous les premiers vendredis du mois, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 15h. Un agent d’IEDOM vous reçoit dans les locaux de la Collectivité à Marigot pour vous guider dans vos démarches (dépôt ou suivi d’un dossier de surendettement, exercice du droit d’accès aux fichiers de la Banque de France ou du droit au compte, etc), et pour répondre à toutes vos questions. Exceptionnellement pour le mois à venir, la prochaine permanence aura lieu le vendredi 14 octobre 2022 (au lieu du 7). Merci de vous munir d’une pièce d’identité valide.

  Infos : particuliers@iedom-guadeloupe.fr

 2,271 vues totales,  19 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Article sponsorisé par :


About author

No comments