Hôtels : tous les établissements touchés à des degrés divers

0
blank

Dans son rapport annuel dressant le bilan de l’activité économique et bancaire à Saint-Martin, l’Iedom était optimiste au sujet du tourisme. «En 2016, les professionnels font état de résultats satisfaisants. Le taux d’occupation des hôtels progresse de 3,8 points par rapport à 2015 et s’établit à 60,6 %. Le nombre de nuitées vendues s’élève à plus de 333 000, il augmente de 6,1 % (après +5,7 % l’année précédente).» Avec le passage d’Irma, à l’encouragement succède le désespoir. Il n’y aura pas de saison 2017-2018.

Tous les hôtels ont été endommagés à des degrés divers. Selon la Caribbean Tourism organization (CTO), l’hôtel Esmeralda à la Baie orientale est à 70 % détruit. Le Riu à l’anse Marcel, le Beach à Marigot, le Mercure à la Baie Nettlé présentent eux aussi de très lourds dommages. La Samanna sur la plage de Longue Baie a déjà annoncé qu’elle ne rouvrira pas avant avril 2018 et le Grand Case Beach Hôtel estime à une année sa remise en état.

De même en partie hollandaise. Le Sonesta à Maho a été entièrement détruit. Le Westin à Dawn beach est fermé jusqu’à nouvel ordre, de même que le Sea Palace resort et l’Oyster Bay beach Resort. Le Simpson bay resort (time share) indique sur son site internet que les premiers touristes ne pourront pas revenir avant six mois.

La Playa à la Baie orientale qui accueillent des militaires en ce moment, espère pouvoir rouvrir au premier trimestre 2018.

Source : www.soualigapost.com

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT