Hausse des coups et blessures volontaires

0
blank

Qu’ils soient jugés par le tribunal de proximité de Saint-Martin (correctionnalisés) ou par la cour d’assises (criminels), les coups et blessures volontaires sont en hausse à Saint-Martin. Selon les données publiées par le ministère de l’Intérieur, la compagnie de gendarmerie de Saint-Martin et Saint-Barthélemy a enregistré 46 faits en avril, soit 20 de plus qu’en mars ou 10 de plus qu’en janvier. La dernière fois qu’un nombre aussi élevé avait été atteint, était en mars (57 faits) et mai 2013 (50 faits) ou en février 2012 (46 faits).

Au cours des quatre premiers mois de l’année, 137 coups et blessures ont été reportés contre 110 au cours des quatre mois précédents (octobre à décembre 2020). Depuis le mois de mai l’année dernière, le nombre de faits reportés mensuellement a toujours été supérieur à 25 alors qu’entre janvier 2019 et mi-2020, il se situait davantage entre 20 et 25 faits même si des pics étaient observés à certaines périodes. En 2019, la barre des 25 faits mensuels a été franchie cinq fois, en 2020 sept fois et depuis tous les mois depuis janvier cette année.

Les coups et blessures volontaires représentent en avril un peu plus de 23 % de l’ensemble des faits enregistrés par la compagnie de gendarmerie de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, contre 12,5 % le mois d’avant. (soualigapost.com)

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT