Hausse de 25 % des violences intrafamiliales à Saint-Martin en un an

0

On en parle de plus en plus mais le sujet reste encore tabou, celui des violences intrafamiliales. Pourtant il s’agit d’un vrai fléau à Saint-Martin. En 2021, les gendarmes ont recueilli 291 plaintes, soit 59 de plus qu’en 2020 (+25,4 %).

Plus de 7 plaintes sur 10 sont déposées par des femmes. En 2021, les services de gendarmes ont reçu 210 femmes victimes de violences intrafamiliales. C’est 34 de plus que l’année précédente. C’est 4 femmes par semaine qui dénoncent les violences qu’elles subissent.

A l’échelle du territoire, ce sont 11,7 femmes sur 1 000 âgées de plus de 15 ans qui sont frappées. 13 femmes majeures sur 1 000. Il s’agit du territoire où ce fléau est le plus important : en Guyane, 10,4 femmes sur 1000 âgées de plus de 20 ans sont victimes de violences conjugales, en Seine Saint-Denis 9,2 sur 1000 et en Guadeloupe 7,7 sur 1000 ; la Guyane, la Seine Saint-Denis et la Guadeloupe étant les trois départements où ces violences sont les plus nombreuses par rapport à la population.

Parmi les 210 femmes victimes, 37 sont âgées de moins de 18 ans. Les violences exercées sur mineurs au sein du foyer familial sont aussi très nombreuses à Saint-Martin. 58 plaintes ont été enregistrées en 2021, 1,7 fois plus qu’en 2020. 37 plaintes ont concernées des filles et 21 des garçons.

La moitié des femmes victimes sont jeunes, puisqu’âgées entre 18 et 39 ans. 

(soualigapost.com) 

 2,521 vues totales,  4 vues aujourd'hui

Source :

Soualiga Post : http://www.soualigapost.com/fr

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT