Grand débat national : une conférence territoriale  avec des citoyens volontaires

0

Le Grand débat national lancé mi-janvier par le gouvernement est entré dans sa deuxième phase. Celle-ci consiste en des conférences citoyennes régionales qui réunissent sous la forme d’ateliers des citoyens tirés au sort. 

A Saint-Martin, la préfecture avait lancé un appel à candidatures. Seize personnes ont répondu à l’appel, et six d’entre-elles ont été tirées au sort en préfecture vendredi dernier : Frédérique Heïdi Porier et Michael Taylor pour Grand Case, Nadine Samantha Griffiths et Didier Bouillon pour Saint-James, Maryse Lafleur et Jérémy Gumbs pour Quartier d’Orléans.

Ces citoyens étaient rassemblés ce mardi 19 mars à la CCISM afin de débattre sur les quatre thèmes du grand débat national lors d’une conférence territoriale : la fiscalité et les dépenses publiques, l’organisation des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté. « Même si nous sommes de familles culturelles et politiques différentes j’ai vraiment senti un débat respectueux. Nous sommes tous un peu sur la même longueur d’onde car nous avons le même objectif : le bien vivre à Saint-Martin » a déclaré lors d’un point presse en début d’après-midi Maryse Lafleur.

Stéphanie Le Gagne, chef du service des sécurités, adjointe au directeur de cabinet de la préfète, qui a coordonné et animé ce débat, est chargée du compte-rendu de cet échange. 

La préfète a annoncé que la même opération allait être mise en place avec des jeunes.

(Plus de détails sur www.soualigapost.com)

Loading

About author

No comments