Gendarmerie : Les gendarmes de Saint-Martin rendent hommage à leurs frères d’armes morts dans l’exercice de leurs fonctions

0

Une cérémonie s’est tenue le lundi 28 décembre, à la caserne de la Gendarmerie de la Savane, en hommage au Lieutenant, Cyrille Morel, à l’Adjudant, Rémi Dupuis et au Brigadier, Arno Mavel, qui ont donné leur vie pour porter secours à une femme victime de violences conjugales, la semaine dernière, lors d’une intervention à Saint-Just (Puy-de-Dôme).

Une minute de silence a été observée, avant que ne retentisse l’hymne national, pour faire suite au discours prononcé par le Secrétaire Général de la Préfecture, Mikaël Doré, en présence du Président de la collectivité, Daniel Gibbs, du commandant de la compagnie de gendarmerie des Iles du Nord, Stephan Basso et des autorités civiles et militaires.

Le lieutenant Cyrille Morel, 45 ans, gendarme depuis plus de 20 ans, et Roannais d’origine, était marié et père de deux enfants. L’adjudant Rémi Dupuis, 37 ans, originaire de Martigues (Bouches-du-Rhône), et gendarme depuis 2007, venait tout juste d’être formé à la prise en charge des violences intrafamiliales. Le brigadier Arno Mavel, 21 ans, venait quant à lui d’être reçu au concours de sous-officier de gendarmerie, et avait intégré la brigade en 2018 pour sa première affectation.

Les trois militaires ont été décorés de la Légion d’honneur à titre posthume. Ils ont également reçu la médaille de la gendarmerie nationale avec palmes de bronze et de la sécurité intérieure échelon or.

Arno Mavel et Rémi Dupuis ont aussi été décorés de la médaille militaire de l’ordre du mérite, Cyrille Morel l’ayant reçue de son vivant. _AF

blank

Article sponsorisé par :


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT