GASTRONOMIE : Les accras créoles ont séduit Paris

0

La 6ème édition du Festival des Accras organisé par l’Académie de l’Art Culinaire du Monde Créole créée en 2011 s’est tenue ces vendredi 16, samedi 17 et
dimanche 18 septembre au Parc Floral de Paris dans le bois de Vincennes.

Les effluves diffusées entre la vingtaine de stands d’accras des Antilles, de la Guyane, d’Espagne et du Portugal invitaient au voyage les milliers de personnes venues goûter ces petits beignets frits qui ont une place de choix dans l’univers culinaire antillais. Autour du thème « Kréyol en fête », le Festival des Accras au Parc Floral de Vincennes est une déclinaison de la fête de la gastronomie et une opération qui vise à sensibiliser, valoriser et transmettre un pan de la richesse du patrimoine gastronomique créole tout en mettant en avant la technicité des professionnels. La confection des accras nécessite un réel savoir-faire. Le chef Ludovic Robar, artisan et président du Cercle Gastronomique des Chefs Créoles (CGCC), association qui œuvre à créer une dynamique entre entrepreneurs créoles du domaine de la gastronomie et qui collabore à l’organisation de ce festival des accras a pour volonté de faire découvrir et mettre en lumière la richesse de la cuisine créole, dans le partage et la convivialité. Pari réussi vu l’affluence sur les trois jours du festival. Si les dégustations furent dument appréciées, les ateliers pour enfants et adultes animés par les chefs, les shows culinaires, la danse et les expositions ont complété le programme riche de cette sixième édition du Festival des Accras. De nombreux chefs ont répondu présents comme la cheffe Marie-Claire Anelli venue de Guyane et dont c’était la première participation, ainsi que la cheffe Katia Desprez qui a proposé des spécialités des outre-mer non-transformées à base de légumes et fruits locaux. Les accras de morue (écrits aussi acras, achras ou akras) sont de petits beignets frits à la morue, aux herbes, aux épices, plus ou moins relevés au piment de Cayenne que l’on consomme généralement à l’apéritif ou en entrée. Il y en avait pour tous les goûts lors du Festival des Accras à Paris, on trouvait des accras typiques frits à la morue dessalée et des déclinaisons, avec poulet, giraumon, malanga, crevette, langouste ou hareng-saur, même les accras à l’encre de seiche figuraient dans la dizaine de variétés proposées à la dégustation, et les parisiens n’ont pas boudé leur plaisir gustatif. Les organisateurs au sein de l’Académie de l’Art Culinaire du Monde Créole envisagent d’agrandir l’espace pour la septième édition, pour encore plus d’animations, d’ateliers, de master class, de stands de livres de recette de la gastronomie créole, d’un espace conseil, et évidemment, plus de confort pour les visiteurs. Outre les techniques culinaires spécifiques, la diversité et la qualité des produits utilisés sont des critères primordiaux qui valorisent la gastronomie créole dans un festival qui favorise le développement économique. Si la fraîcheur automnale se fait déjà ressentir à Paris, les visiteurs du Festival des Accras ont pu se réchauffer avec quelques succulents beignets et un peu de rhum antillais. _Vx

 1,208 vues totales,  7 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

Culture : The Friendly Books

Trois beaux livres de photos sur Saint-Martin/Sint Maarten sont disponibles à la vente depuis le 15 novembre 2021. Edités par The Friendly Books, ces trois ...
English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT