Galère portugaise : faut-il s’inquiéter ?

0
blank

La galère portugaise – qui ressemble à une méduse – fait beaucoup parler d’elle sur les réseaux sociaux, et a été aperçue dernièrement sur certaines plages des Antilles françaises. Sur notre territoire, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, selon Julien Chalifour, responsable du pôle des missions et des suivis scientifiques à la Réserve Naturelle : “Saint-Martin n’est pas plus touchée que d’habitude. Nous sommes dans son aire de répartition naturelle. Les observations restent rares à proximité des côtes (…) pas plus d’une par an depuis 4 ans de patrouilles au sein de la réserve.” Dans l’eau, mieux vaut l’éviter : “Il faut rester à distance, car les filaments urticants peuvent mesurer plusieurs mètres. En cas de piqûre, il est préférable de demander de l’aide pour prévenir tout malaise empêchant de regagner la plage”, précise-t-il, ajoutant que cette forme de vie planctonique dérive librement – rôle de son flotteur coloré – au gré des courants et des vents. _EH

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT