Feu vert pour la navigation de plaisance sous certaines conditions

1
blank

Toujours au rayon des bonnes nouvelles, la navigation de plaisance est de nouveau autorisée à partir de ce samedi 23 mai !

Juste pour le plaisir de naviguer ! Du lever au coucher du soleil, les passionnés de voile peuvent désormais prendre un bon bol d’air en mer dans les eaux françaises. Cette nouvelle mesure a été prise également hier par la préfète et actée dans un arrêté préfectoral modifiant ainsi celui du 15 mai relatif aux mesures de déconfinement.

Elle ne concerne toutefois que les voiliers battant pavillon français et dans une limite de 3 milles autour des côtes de la partie française. La navigation dans les eaux de Sint Maarten est par contre interdite.

En revanche, la descente à terre sur les îlets et les plages est autorisée. Mais les rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux publics et les barbecues sur les plages sont toujours interdits.

blank

Article sponsorisé par:

blank

1 commentaire

  1. blank
    Audrey 26 mai, 2020 at 13:26 Répondre

    Message à la préfecture de Saint-Martin, suite à l’arrêté 2020/113/PREF/SG autorisant la navigation de plaisance seulement aux voiliers battant pavillon français. Pourquoi cette discrimination? Les voiliers des autres nationalités basés à Saint-Martin pendant la période de confinement ne sont pas plus à risque de propagation du virus! Nous sommes insultés de ce clivage que nous n’aurions jamais pu imaginer dans une île française! D’ailleurs, aucune autre île des Antilles ne réserve un traitement différent selon la nationalité des pavillons! Dans nos pays respectifs, les ressortissants français ont les mêmes droits et les mêmes obligations que les citoyens. Chaque voilier battant pavillon étranger dépense dans votre île des capitaux étrangers. En ce qui nous concerne, cela représente en moyenne 40 000€ par année et ce depuis 7 ans. Nos amis et notre famille viennent nous visiter pendant les mois que nous passons à Saint-Martin. Nous étions de retour 4 mois après Irma, nous ne vous avons pas laisser tomber. Devons-nous reconsidérer notre choix d’île pour entreposer notre bateau? Devons-nous passer nos hivers ailleurs? Enfin, devons-nous dénoncer cette discrimination sur tous les sites de voile dont nous sommes membres?

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

Laisser un commentaire

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT