Des Nicaraguayens accusent leur employeur de les exploiter !

0
blank

Le 28 mai dernier trois hommes originaires du Nicaragua se rendent au commissariat de police en partie hollandaise pour dénoncer les conditions dans lesquelles ils travaillent. Il s’avère qu’ils sont embauchés côté français, aussi la police de Sint Maarten appelle-t-elle le procureur côté français et la police aux frontières (PAF) qui récupèrent ainsi l’affaire.

Une enquête est alors ouverte par les autorités françaises afin de vérifier si le code du travail est respecté, notamment de voir si des contrats en bonne et due forme ont été signés, si des fiches de salaire sont émises chaque mois, etc. La PAF va aussi regarder si les hommes concernés ont des titres de séjour et des permis de travail valable à Saint-Martin.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les hommes seraient arrivés il y a deux mois pour travailler sur des chantiers de reconstruction. (plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT