Opération anti-délinquance à Sandy-Ground : plusieurs individus interpellés

0

A l’initiative de la brigade territoriale de gendarmerie de Marigot et sur réquisitions parquet de l’article 78-2-2 du code de procédure pénale, une opération de contrôle a été menée à Sandy-Ground mercredi dernier entre 15h30 et 17 heures avec trente militaires de la gendarmerie, indique le parquet dans un communiqué.

«Suite à l’affaire de violences du 24 novembre dernier ayant abouti à l’interpellation puis à l’incarcération après condamnation en comparution immédiate d’un auteur de violences sur un gendarme lors d’une bagarre de rue à Sandy-Ground, cette opération de visibilité de l’action de la gendarmerie pour sécuriser Sandy-Ground , suite notamment aux excès du 11 novembre dernier, a été menée en concertation avec le parquet, dans le cadre constant de lutte contre les comportements routiers dangereux et du «deal de rue», conformément aux objectifs du parquet et de la préfecture évoqués récemment en Etat major de sécurité », explique le parquet.

L’opération s’est déroulée sans heurt majeur et a permis de contrôler une vingtaine de personnes. Quatre Saint-Martinois âgés entre vingt et vingt-huit ans ont été interpellés en possession de cannabis – dont l’un avec sept pochons d’herbe et 600 dollars qui ont été saisis -, trois d’entre eux utilisaient des scooters en mauvais état, non assurés et en défaut d’équipement réglementaire, et pour l’un en récidive de conduite sans permis.

Deux des mis en cause se feront notifier une ordonnance pénale délictuelle, et deux autres seront convoqués devant le tribunal correctionnel en janvier et mars prochain. «Les deux roues seront détruits en application du code de la route et conformément à notre politique pénale », précise le parquet. _AF

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT