Etudes supérieures : Une UFR de médecine de plein exercice aux Antilles-Guyane

0

A compter de la rentrée universitaire 2023, un étudiant en deuxième année de médecine pourra poursuivre l’ensemble de son premier et deuxième cycle de formation aux Antilles-Guyane.

Pour réaliser ce projet, le gouvernement créera 15 postes hospitalo-universitaires titulaires et 15 postes de chefs cliniques assistants dans les cinq années à venir.

Par ailleurs ce projet contribuera à améliorer la démographie médicale dans ces territoires en apportant un cycle de formation complet et donc un levier d’attractivité pour les Antilles et la Guyane, conçoivent les ministres des outre-mer, de la santé et de l’Enseignement supérieur.

Pour rappel, l’article 80 de la loi de juillet 2019, déclinant la stratégie « Ma Santé 2022 », prévoyait que le gouvernement remette au Parlement un rapport sur les perspectives de créer une faculté de médecine de plein exercice aux Antilles et en Guyane.

Le ministre des solidarités et de la santé et la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation avaient – demandé aux inspections générales des affaires sociales et de l’éducation, du sport et de la recherche d’examiner le projet présenté par l’université des Antilles (UA) et son UFR de santé pour mettre en œuvre un second cycle de formation des études de médecine aux Antilles et en Guyane..

 1,617 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT