Environnement : Le conseil exécutif émet un avis favorable à la création d’une Aire Marine Éducative à Grand-Case

0

Nées en 2012 aux Iles Marquises, les Aires Marines Educatives (AME) permettent à des élèves et leur enseignant de gérer de manière participative une zone maritime littorale de petite taille. Cette démarche pédagogique et écocitoyenne a pour but de sensibiliser le jeune public à la protection du milieu marin mais également de découvrir ses acteurs.

En investissant une petite zone maritime littorale dont ils vont orchestrer la gestion participative, les élèves développent avec leur enseignant un projet de connaissance et de protection du milieu littoral et marin.

Cette démarche se fait en lien direct avec les acteurs de ces milieux : – pêcheurs et autres métiers de la mer,

– collectivités locales,

– scientifiques,

– associations d’usagers et de l’environnement…

Des référents, issus le plus souvent du monde associatif, appuient l’enseignant sur les sorties de terrain, la découverte du milieu marin et de ses acteurs, le lien avec le territoire.

Au programme des élèves : la mise en place d’un conseil des enfants pour la mer, la réalisation d’un état des lieux du site, l’acquisition de connaissances, la réflexion autour des enjeux et des objectifs de leur aire marine éducative, la mise en place d’actions.

La démarche de création d’une Aire Marine Educative, initiée par l’école privée Happy School, école maternelle et primaire bilingue, est encadrée par l’Office Français de la Biodiversité (OFB). Elle peut aboutir à une labélisation “AME”. Cette démarche intègre la nécessité, pour le demandeur, d’obtenir un accord de la Collectivité, objet de la présente délibération.

Les AME se basent sur le respect d’une méthodologie AME et d’une charte AME, qui visent à mettre en œuvre les trois piliers de ces aires :

– Développer l’écocitoyenneté des plus jeunes et l’éducation au développement durable, à travers une approche participative de la gestion d’un bien commun.

– Renforcer la préservation des milieux naturels marins et du littoral grâce à la mobilisation des écoles et des acteurs locaux.

– Créer des synergies territoriales entre usagers, communauté éducative et acteurs des espaces littoraux et marins pour faire émerger un nouveau rapport équilibré entre société  et environnement par le développement durable.

Réuni le 13 octobre dernier, le conseil exécutif  a décidé de donner un avis favorable à la création d’une Aire Marine Éducative à Grand-Case, projet porté rappelons-le par l’école maternelle et primaire Happy School. _AF

 2,012 vues totales,  21 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments