ENVIRONNEMENT : La saison de ponte des tortues marines bat son plein à Saint-Martin

0

En milieu de semaine, l’équipe de la Réserve Naturelle Nationale de Saint-Martin s’est rendue sur la plage d’Anse Marcel pour constater la présence d’une trace d’activité de ponte de tortue datant de la nuit précédente. 

La saison de ponte des tortues marines est bel et bien dans sa phase active. En effet, les tortues marines viennent pondre sur les plages saint-martinoises chaque année de mars à novembre avec un pic d’activité entre les mois de juillet et septembre. Cette année ne déroge pas à la règle. Suite à un signalement d’une citoyenne, la Réserve Naturelle de Saint-Martin a découvert qu’une tortue marine s’affairait à Anse Marcel. La trace retrouvée au petit matin confirme une nouvelle fois le statut de site de ponte de la plage d’Anse Marcel, avec cette femelle tortue imbriquée. La trace de cette dernière est reconnaissable par son étroitesse (50 cm), sa dissymétrie (une patte après l’autre) et la recherche de la végétation de haut de plage pour y installer son nid, contrairement aux deux autres espèces pondant également à Saint-Martin. 

À la lecture de cette trace par l’équipe de la Réserve Naturelle, cette activité de ponte s’est malheureusement soldée par un échec et le retour à la mer de la femelle sans avoir pu déposer ses œufs. Elle retentera certainement sa chance dans les jours à venir sur cette même plage ou une proche. En cette période critique pour la conservation de ces espèces marines emblématiques, la Réserve Naturelle de Saint-Martin intime tout un chacun de respecter le calme et la propreté des plages accueillant leurs pontes. Rappelons que ces espèces sont protégées, tout comme leurs habitats essentiels et que tout dérangement ou toute atteinte volontaires sont passibles de poursuites. Cette belle découverte survenue à Anse Marcel mérite d’attirer l’attention de l’ensemble des usagers et gestionnaires de sites littoraux sur les bonnes pratiques garantissant que ces espèces sensibles et protégées continuent à fréquenter nos eaux et plages. Il est donc important de veiller à laisser libre l’accès aux plages et à la végétation de hauts de plage ; de ne rien stocker sur ces zones de pontes, accueillant déjà ou pouvant le faire sous peu des nids ; de ne pas modifier la nature et la composition du sol de ces zones ; de ne pas en altérer la végétation ; d’y limiter les nuisances sonores et lumineuses et plus particulièrement la nuit, période plus propice à la ponte des tortues marines ; de ne pas laisser les animaux domestiques divaguer sans surveillance sur les plages (chien en laisse). Le statut de conservation mondial des tortues marines appelle à la plus grande prudence, pour que demain encore nous puissions continuer d’avoir une chance de les observer librement. En 2021, 475 patrouilles ont été réalisées dont 171 par la Réserve Naturelle et 304 par des bénévoles. 

Grâce à ces patrouilles sur les plages de la partie française de l’île, 226 traces de montée ont été relevées dont 192 de tortues vertes. _Vx

 

 2,381 vues totales,  6 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT