ENVIRONNEMENT : La Belle Créole, lieu de tous les abandons…

0

Certaines personnes préfèrent jeter leurs déchets sur le bas côté de la route au prétexte que de toute façon ils seront ramassés par les services de la Collectivité, que de les déposer eux-mêmes aux endroits prévus à cet effet. Pis, certains vont les laisser dans la nature, sur des terrains privés où la Collectivité ne peut intervenir. La Belle Créole est devenu un site privilégié par les artisans et autres citoyens peu scrupuleux.

Le long de l’axe principal ainsi qu’au fond de certains sentiers on peut observer des pare-brises, des pièces détachées de voiture, des portières, des cylindres, etc.

Les mécaniciens peu scrupuleux ne sont pas les seuls à se rendre discrètement à la Belle Créole pour jeter leurs déchets, les artisans du BTP y vont également, et de manière régulière. S’accumulent sacs de ciments, chutes de carrelage, restes de placo, cartons d’emballage de mobilier, autant de déchets et gravats issus de chantier de construction. Les dépôts sont effectués de manière fréquente.

Il y a aussi celles et ceux qui viennent passer la journée à la plage. Ils y font un barbecue et/ou pique-nique. S’ils collectent les ordures dans des sacs poubelles, certains n’ont pas compris que la Belle Créole était un site privé où le ramassage des ordures n’était pas effectué par la Collectivité. Alors, ils laissent les sacs au pied d’un arbre, sacs qui sont éventrés par chiens et chats devenus errants après avoir été abandonnés eux aussi sans scrupules. 

Et ainsi assiettes, papiers volent et finissent accrochés dans des branches. Pourtant des panneaux indiquent que les poubelles ne doivent pas être laissées sur place.

La Belle Créole, ex fleuron touristique de la partie française, est devenue un refuge idéal – car isolé et facilement accessible – de celles et ceux qui, au lieu, d’assumer leurs responsabilités (que sont de porter ses déchets à la déchetterie ou à l’écosite, de trouver une famille d’accueil pour son chien ou de voyager avec lui) choisissent la facilité en se rendant sur ce terrain privé au prétexte qu’il ne trouve aucun investisseur depuis des décennies. 

(soualigapost.com)

 396 vues totales,  41 vues aujourd'hui

Source :

Soualiga post : http://www.soualigapost.com/fr

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT