Education « Quand les élèves s’expriment avec le « Mégaphone magique »…

0

En 2018, les jeunesses des Outre-mer s’expriment avec le mégaphone magique. Dans le cadre des Assises des Outre-mer lancé par le ministère des Outre-mer, un partenariat entre le Labo des histoires et ce dernier a été conclu afin de donner la parole aux jeunes ultramarins.

Le mégaphone est un symbole pour signifier que dans ce projet, la distance ne compte pas et tous peuvent être entendus.

Pour rappel, le Labo des histoires est une association loi 1905 qui œuvre à la promotion de l’écriture. Reconnue d’utilité publique, elle compte quinze antennes sur tout le territoire dont deux antennes ultramarines. L’association met en place de nombreux projets avec le soutien des différents ministères, de la présidence de la République et celui des différentes collectivités locales des différents territoires.

C’est dans ce cadre des Assises que des ateliers ont été menés à la Réunion, à Mayotte, en Nouvelle-Calédonie, à Saint-Pierre et Miquelon, en Martinique, en Guadeloupe et à Saint-Martin.

Plusieurs ateliers organisés dans les écoles

En tant qu’ancienne directrice d’antenne du Labo des histoires Martinique, Madame AGNOLY Rosita s’est rendue à Saint-Martin (15-16 mars 2018) pour animer quatre ateliers : un à l’école primaire Hervé Williams avec une classe de CM2, deux autres au collège Mont des Accords avec une classe de 5ème et une autre de 3ème et enfin un atelier à l’école primaire Aline Hanson avec des CM2 de Monsieur Soudiagom.

Les élèves saint-martinois ont été très réceptifs à l’activité car souvent très étonnés que la parole leur soit donnée.

Ils ont vaincu leur appréhension de l’écrit causée par des maladresses linguistiques mais leurs textes ont été d’une grande qualité. Les élèves de primaire ont préféré rédiger des textes individuels tandis que le collège a opté pour l’écriture collaborative.

Les exigences sont diverses mais tous se rejoignent pour dire leur amour de leur île. Ainsi, ce projet a été accueilli de manière favorable et nous tenons à saluer le travail des enseignants qui ont permis la réalisation du projet, tout comme la circonscription des Iles du Nord sans qui notre intervention aurait été impossible.

Félicitations à la jeunesse saint-martinoise !

 1,491 vues totales,  6 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

Reconstruction : 293 DPI et 67 % accordées

Afin de faciliter la reconstruction, la collectivité a adapté les procédures d’urbanisme au contexte post-Irma. La DPI est une procédure simplifiée décidée en commission puis ...
English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT