EDUCATION « On ne va pas créer un bac ou un DNB spécial Irma »

0

En visite fin avril à Saint-Martin le recteur a tenu à rassurer élèves et enseignants quant aux diplômes de fin d’année : ils ne seront pas dévalués.

Mostafa a consacré deux heures pour échanger avec les membres du conseil d’administration du lycée professionnel sur la rentrée scolaire. « L’objectif était de faire un point sur leurs inquiétudes, leur état d’esprit, et sur la préparation de la rentrée en termes de moyens», avance –t-il.

À quelques semaines des examens de fin d’année, le sujet principal abordé portait sur le brevet et le baccalauréat. Comme il s’agit de diplômes nationaux, il n’est pas question pour le recteur de l’adapter. « Il n’y a pas un diplôme qui serait de Saint-Martin parce que ce serait la pire des solutions. Il doit être passé dans les mêmes conditions qu’au niveau national. On ne va pas le donner gratuitement. On ne va pas créer un bac ou un DNB spécial Irma » affirme-t-il. Avant de préciser : « cela ne veut pas dire qu’on ne va pas regarder de très près ce qu’il va se passer. Je vais mobiliser les inspecteurs pour analyser les résultats. Et si on voit que finalement ces résultats montrent qu’il y a du retard de nos élèves,  à ce moment- là, il faudra apporter une réponse adaptée. J’ai proposé au collège d’organiser des stages de formation cet été à la fin des vacances ou en début d’année scolaire. C’est la même chose pour le lycée. En attendant d’arriver au bac et au brevet, j’ai demandé aux établissements de faire des soutiens au collège et au lycée pour préparer les élèves ». (Plus de détails sur www.soualigapost.com)

 1,542 vues totales,  9 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT