...

ÉDUCATION : Magnifique cérémonie pour la laïcité à Quartier d’Orléans

0

La journée de la laïcité à l’école est célébrée chaque 9 décembre. Cette année, une marche était organisée par plusieurs établissements scolaires à Quartier d’Orléans, suivie d’une cérémonie en présence des officiels sur le parking de l’école primaire Clair Saint-Maximim.

Porté d’une main de maître par Evelyne Fleming, l’évènement tournait certes autour de la question fondamentale de la laïcité mais aussi sur la volonté de transmettre les idées de partage aux enfants pour cimenter l’ensemble de la nation française. Plusieurs groupes d’élèves des différentes écoles de Quartier d’Orléans portaient fièrement les couleurs bleu blanc rouge et les banderoles estampillées de la devise de la France : Liberté, Égalité, Fraternité… et Laïcité. Le 9 décembre est la date anniversaire de la promulgation de la loi de 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État. Cette loi est considérée comme l’un des textes fondateurs de la laïcité en France. Vincent Berton, préfet délégué des Îles du Nord, n’a pas manqué de le rappeler lors de son discours devant les enfants en rendant hommage à Samuel Paty, professeur d’histoire et de géographique tué en 2020 pour avoir défendu les valeurs de la laïcité. Pour Harry Christophe, vice-recteur, la question de la laïcité s’inscrit dans l’histoire de France et de l’école en particulier. 143 enfants participaient à la diffusion de ce message dont les élèves en situation de handicap des Unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS). Marc Fabre de la Délégation régionale académique à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (DRAJES), le lieutenant-colonel Maxime Wintzer, Harry Christophe, vice-recteur, Robert Garon, président de l’association des Anciens,  combattants, Julien Gumbs, président du Conseil économique Social et Culturel (CESC), ou encore Wendy Gumbs, tous ont été émus de la prestation des enfants : poème en duo, récitation de chaque article revisité de la chartre de la laïcité en français, anglais, créole et espagnol, chant de la chorale du collège de la Roche Gravée de Moho et hymne nationale, la cérémonie fut belle et solennelle. Le lever de drapeau effectué par deux enfants et Vincent Berton clôturait l’évènement qui prônait la liberté d’expression, la tolérance et le vivre ensemble. _Vx

 5,106 vues totales,  19 vues aujourd'hui

Source :

faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :