Eaux de baignade après Irma : aucun signe de pollution bactériologique

0
blank

Selon Raymond Rozas, directeur adjoint de l’ARS Saint-Martin, le plus gros risque concernant les eaux de baignade après Irma, n’était pas bactériologique.

C’est surtout les débris et autres épaves qui constituaient un danger pour les baigneurs. Tout de même, la seule plage qui a inquiété l’agence, était celle de la Baie orientale où les eaux usées sont directement versées dans la mer. L’ARS s’est ainsi attelée à faire des prélèvements aux endroits les plus critiques. Et là encore, les résultats ne présentaient aucun signe de pollution bactériologique. Pas si étonnant entre les courants et la longueur de la plage.  «Et puis la mer a naturellement le pouvoir d’atténuer la charge de pollution», relève-t-il.

Les eaux de baignade sont donc bactériologiquement propres selon l’ARS qui encourage tout de même les baigneurs à faire preuve de bon sens et à s’éloigner des sources de pollution évidente ainsi qu’à continuer à interdire l’accès des plages aux chiens dont les excréments sont parfois porteurs de vers qui se transmettent à l’homme.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT