Eau polluée : En quoi consiste la désinfection au dioxyde de chlore ?

0
blank

Pour éliminer les bromates dans les canalisations, l’Etablissement des Eaux et de l’Assainissement (EEASM) a décidé de mettre en œuvre un système de désinfection au dioxyde de chlore sur le réseau d’eau potable.

• Quel est le contexte ?

La production d’eau est assurée par l’usine de dessalement d’eau de mer située à Galisbay. Elle est filtrée grâce au système d’osmose inverse, puis reminéralisée et désinfectée par traitement UV et chloration au niveau de l’usine.

L’eau est ensuite stockée dans les deux réservoirs à Galisbay, d’une capacité chacun de 5 000 mètres cubes. De là elle est pompée vers le réservoir de Morne Valois (2000 mètres cubes) et vers les deux de Mont des Accords (1 000 mètres cubes chacun).

C’est à partir de ces réservoirs que l’alimentation en eau de la partie française se fait, à l’exception des secteurs de l’Anse Marcel, Saint-Louis et Morne O’Reilly.

• Où la désinfection doit avoir lieu ?

Aujourd’hui il n’existe aucun système de désinfection au niveau des réservoirs de Morne Valois et Mont des Accords, la désinfection par chloration se fait uniquement à la sortie d’usine.

L’EEASM veut donc mettre en place une injection de dioxyde de chlore en sortie des réservoirs de Morne Valois et Mont des Accords.

• Comment la désinfection va-t-elle être mise en place ?

Un local va devoir être construit au niveau de chacun des deux réservoirs afin d’abriter l’installation de désinfection et de permettre le stockage des produits.

L’injection se fera à partir de solutions en fûts d’acide chlorhydrique 9% et de chlorite de sodium 7,5%.

L’EEASM souhaite que l’installation soit dimensionnée pour traiter un débit maximum de 250m3/h pour un dosage de 0,5mg/litre de dioxyde de chlore. Elle devra aussi permettre un ajustement automatique des concentrations dioxyde de chlore dans l’eau en fonction du débit et des caractéristiques physico-chimiques de l’eau.

  Qui va faire les travaux ?

L’EEASM va sélectionner une entreprise qui sera en charge de l’installation des machines. La durée du marché ne doit pas excéder deux mois. Un appel d’offres a déjà été lancé.

L’entreprise devra également fournir des produits chimiques qui seront stockés dans des cuves (Source : soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT