DENGUE : «La fin de l’épidémie semble proche » en partie française

0
blank

«Les indicateurs de surveillance ont atteint des niveaux bas ces quatre dernières semaines aussi bien en médecine de ville qu’en milieu hospitalier à Saint-Martin. La fin de l’épidémie semble proche et sera également à confirmer dans les prochaines semaines », commente Santé Publique France à la fin du mois de février.

blank

L’épidémie avait débuté au cours de la troisième semaine de janvier en 2020 ; depuis 2 800 cas cliniquement évocateurs de dengue ont été enregistrés à Saint-Martin.

Au cours des quatre dernières semaines, le nombre estimé de consultations pour suspicion de dengue a fluctué entre 10 et 25 consultations par semaine en médecine de ville.

Alors que fin 2020, trois foyers épidémiques avaient été identifiés, Santé Publique France indique qu’aucun nouveau foyer ne l’a été identifié depuis le début de l’année 2021.

Aucun passage aux urgences non plus n’a été signalé au cours des deux dernières semaines. «Depuis le début de l’épidémie, 160 passages aux urgences pour suspicion de dengue ont été enregistrés. Parmi ceux-ci, 16 % concernaient des patients âgés entre 0 à 15 ans, 49 % chez les 15 à 44 ans, 27 % chez les 45 à 64 ans et 8 % chez les 65 ans et plus. Parmi ces passages, 33 hospitalisations ont été enregistrées », détaillent les autorités sanitaires.

Enfin, un cas grave de dengue (DENV-1) a été notifié à Saint-Martin en février par le service de réanimation du CHU de Guadeloupe. Cette personne est décédée et les cliniciens ont statué que ce décès était directement lié à la dengue.

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT