Délinquance : Hausse de 3 % des délits et crimes enregistrés par la gendarmerie

0

2948 est le nombre de crimes et délits que la compagnie de gendarmerie de Saint-Martin et Saint-Barthélemy a enregistrés en 2021 sur les deux îles*. C’est 73 de plus qu’en 2020 (+3%), en sachant que 2020 avait vu une baisse des délits et crimes en raison du confinement (-176 par rapport à 2019).

Depuis 2012, c’est la quatrième année qu’ils se situent en dessous de la barre des 3000.

Les faits les plus courants sont toujours les coups et blessures volontaires criminels ou correctionnels : 386 en 2021 dans les deux îles, soit une vingtaine de plus qu’en 2020 ou 2019. Globalement depuis 2014, le nombre de dossiers se situent entre 360 et 390 par an. En 2012 et 2013, ils étaient supérieurs à 420.

Le second type de faits traités par les gendarmes est le vol de voiture, principalement à Saint-Martin. 250 vols ont été enregistrés en 2021. Cependant, il s’agit des faits dont la survenance a le plus baissé l’année dernière (-34 %). En 2020 et 2019, ils étaient les premiers faits traités.

Les coups et blessures volontaires et les vols d’automobile ont représenté 21 % des dossiers traités par les gendarmes contre 25 % en 2020.

Le troisième type de délits le plus commis l’an passé est l’escroquerie et abus de confiance : 173 plaintes ont été déposées, un chiffre record depuis dix ans. Une plainte par semaine en plus a été enregistrée par rapport à 2020. Dans les années 2012-2014, il s’agissait du treizième type de délits traités avec quelque 75 affaires par an. Aujourd’hui c’est 2,3 fois plus. Par ailleurs, une dizaine de menaces et chantages pour extorsion a été constatée en plus, soit un total de 45 plaintes.

Quatre faits sont en forte hausse : les atteintes à la dignité et à la personnalité avec 100 plaintes contre 66 en 2020 ou 69 en 2019 ; les violences, mauvais traitements et abandons d’enfants (71 contre 48 et 50) ; les tentatives d’homicides pour un motif autre que le vol (17 contre 9 et 8) et les vols à l’étalage (18 contre 6 les 2 dernières années).

Les cambriolages dans les habitations principales sont stables : 44 contre 45 en 2020 ou 43 en 2019. * source : ministère de l’Intérieur

 1,438 vues totales,  4 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT