De nombreux enfants privés de repas vendredi à la cantine : les explications de la Collectivité

0
blank

La Caisse Territoriale des Œuvres Scolaires (CTOS) a communiqué, le jeudi 14 janvier sur les réseaux sociaux et par voie de presse pour informer de la fermeture exceptionnelle de la cuisine centrale de Grand Case, le vendredi 15 janvier, suite à la détection de 3 cas de Covid-19 parmi le personnel.

Il a été indiqué dans ce communiqué qu’un repas froid serait servi aux enfants du 1er degré.

La cuisine étant fermée, la CTOS a sollicité les services d’une boulangerie dès la connaissance du problème, pour quelle prépare des sandwichs. Un peu avant midi le vendredi, la boulangerie a informé en catastrophe qu’elle était en rupture de pain et qu’elle ne pourrait pas fournir 530 sandwiches sur les 2600 commandés.

La CTOS a alors cherché des solutions alternatives. Elle a tout mis en œuvre pour préparer en urgence 600 sandwichs et livrer les écoles en attente. Un retard conséquent s’est malheureusement accumulé et certaines écoles n’ont pu être livrées dans les temps.

La CTOS aurait pu demander aux parents, dès jeudi, de récupérer les enfants, mais elle a souhaité proposer une solution et servir un repas froid pour ne pas mettre les parents en difficulté.

Bien évidemment la CTOS s’excuse pour ce dysfonctionnement survenu suite à la détection de cas de covid19 et aux difficultés rencontrées par le prestataire qui s’était engagé à fournir cette commande. C’est regrettable car les enfants en ont pâti.

Cependant, depuis plusieurs mois maintenant, la CTOS met tout en œuvre pour réorganiser la qualité et la distribution des repas. C’est en ce sens que la présidente de la structure, Pascale Laborde a demandé aux équipes de la cuisine centrale de travailler et les équipes s’y engagent au quotidien.

L’incident de ce jour est regrettable mais sachez que depuis, la cuisine a été désinfectée selon le protocole en vigueur. Elle devait rouvrir ses portes dès hier.

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT