D. Gibbs renvoie la balle aux élus qui n’ont pas présenté de bilan de leurs actions

0
blank

Lors d’une rencontre avec la presse lundi matin, Daniel Gibbs s’est exprimé sur la décision de cinq élus de quitter la majorité et de créer un nouveau groupe d’élus au sein du conseil territorial.

Le principal reproche formulé par Yawo Nyuiadzi, Annick Petrus, Sofia Carti, Maud Ascent-Gibs et Roméo Piper était le manque de concertation et de communication du président de la COM, en bref de faire cavalier seul. «J’ai donné des délégations à des vice présidents, chacun avait feu vert pour agir dans ses domaines. Je ne suis jamais allé dans leur délégation pour leur dicter quoi que ce soit. 

Au contraire, quand ils avaient un problème, ils venaient me voir pour qu’on trouve ensemble une solution», commente Daniel Gibbs. «A un moment donné, il faut se remettre en cause. Combien de fois ai-je eu un bilan des actions des vice présidents ? L’élue qui a organisé les Assises sociales a-t-elle présenté un bilan de cette manifestation ? Le président de la Semsamar a-t-il présenté un bilan d’activités de la Sem ? », insiste le président de la COM en pointant du doigt Annick Petrus et Yawo Nyuiadzi. Et de rappeler : «s’ils sont là où ils sont aujourd’hui, sénatrice et PDG de la Semsamar, c’est parce que je me suis battu pour eux».

Le leader de la Team Gibbs regrette que les élus aient privilégié «leur égo personnel». «On a été élus et on a gagné les élections en 2017 pour représenter la population pas notre égo personnel. Leur concentration aurait dû rester sur leur engagement», lâche-t-il.

(soualigapost.com)

blank

Source :

Soualiga Post : http://www.soualigapost.com/fr

Article sponsorisé par :


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT