Cyclisme : Déception pour les cyclistes saint-martinois aux championnats de France de l’Avenir en Normandie

0

Du 9 au 13 août 2022, Saint-Martin-de-Landelles en Normandie est devenue la capitale française du cyclisme en accueillant les championnats de France de l’Avenir 2022. Lors de cette compétition, quatre Saint-Martinois ont pris le départ sans pour autant performer.

Se déroulant sur cinq jours, la compétition nationale organisée par la Fédération française de cyclisme a vu la ville de Saint-Martin-de-Landelles accueillir le jeune gratin français de la petite roue. Parmi les nombreux représentants des départements français, on retrouvait une délégation de quatre coureurs saint-martinois. Avec Louis Isidore, Brooks Mercedes et Jahkim Carty en catégorie cadet et Dyclaï Nagau Grell en junior.

11 courses en ligne

Le vendredi, Dyclaï Nagau Grell, qui s’entraîne à l’année dans un pôle espoir toulousain, a pris le départ pour la course junior. Pris dans une chute en tête de peloton dès le premier tour, le coureur anciennement affilié à ASM, s’est retrouvé bloqué tout au long des 75 kilomètres de course. Malgré son acharnement pour revenir dans le groupe de tête, il n’a pas su recoller au peloton. Finalement, le coureur a dû baisser les armes dans une course où, à aucun moment, il n’a pu défendre ses chances. 

Ensuite, parmi les 11 courses proposées sur le week-end, le tour était donné pour la catégorie cadet. Une course qui démarre sur les chapeaux de roues. Louis Isidore et Brooks Mercedes se font distancer dès le deuxième tour de circuit sur les six qu’ils doivent couvrir. De son côté, Carty Jahkim, souffrant d’une toux depuis son arrivée, n’a pas pu tirer son épingle du jeu dû à une allure trop élevée. « Je suis tombé malade quelques jours avant la course », explique le coureur. « Je n’étais pas totalement en forme. J’avais du mal à bien respirer ce qui fait que je n’ai pas pu finir la course. Mais je suis très reconnaissant d’avoir participé à cette course. C’était l’une des plus grandes pour moi avec les meilleurs cyclistes des comités de cyclisme en France. »

Si l’on peut se satisfaire d’avoir eu des coureurs saint-martinois au départ, le bilan pour la sélection est assez mitigé. « Nous savons sur quoi on doit travailler afin d’être prêt pour l’an prochain », soulignent les coachs. _Pc

 571 vues totales,  13 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT