Culture pour tous : Inauguration du projet pour un accès de qualité à l’éducation et à l’information

0

Mardi dernier a eu lieu, à la Halle des sports Jean-Louis Vanterpool, l’inauguration du projet « Culture pour tous à Saint-Martin » porté par l’association Bibliothèques Sans Frontières. Cette opération est le lancement d’un programme imaginé, il y a un an, par Bibliothèques Sans Frontières, en partenariat avec la préfecture des îles du Nord et la Fondation de France, dans le cadre de la reconstruction de l’île.

Une inauguration qui s’est faite en présence de la préfète déléguée Sylvie Feucher, de la 1e vice-présidente de la Collectivité, Valérie Damaseau, de Michel Sanz, inspecteur d’Académie – Directeur Académique adjoint des services de l’Education nationale pour les îles du Nord, de Jacques Desproges, de la Fondation de France, d’Audrey Claxton, présidente de l’association Cobraced, ainsi que d’Enora Hamon, responsable des opérations de Bibliothèques Sans Frontières en France. Pour cette dernière, « cette opération permet de redonner accès à des contenus culturels et éducatifs de qualité à l’ensemble des habitants de l’île ».

La préfète Sylvie Feucher précise que ce projet permet d’amener de la culture dans les quartiers et les écoles.

« L’Ideas Cube est une bibliothèque portative qui conduit à une banque de données extrêmement large dans les programmes scolaires, et une bibliothèque numérique complète », assure la préfète.

La préfecture a commandé dix-neuf Ideas Cube et le contenu de ces bibliothèques a été fait en lien avec l’Education nationale, « c’est un produit qui n’est pas arrivé terminé. Le matériel a été conçu localement, avec les enseignants », ce qui leur permettra d’animer des ateliers avec leurs classes.

Les deux autres projets sont des Ideas Box, des bibliothèques mobiles dotées d’ordinateurs, tablettes, cinéma, matériel créatif et de livres. « Un camion, que l’on a aussi réussi à procurer à l’association Cobraced, va se rendre dans les différents quartiers de l’île, à la rencontre des enfants, mais aussi des personnes âgées. Ce ne sont pas seulement les enfants qui nous intéressent, c’est aussi créer de l’intergénérationnel », précise la préfète.

Un projet qui représente un budget de près de 700 000 euros, et qui comprend « toute l’acquisition des matériels, des deux médiathèques en kit, de la fabrication des dix-neuf Ideas Cube, des médiathèques numériques et l’acheminement de 15 000 livres en français, en anglais et en espagnol pour les écoles primaires et maternelles de l’île », assure Enora Hamon. A cela s’ajoute également l’accompagnement et la formation de l’ensemble des associations de Saint-Martin, pendant près d’un an et demi. _RM

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT