Covid-19 : le gouvernement annonce de nouvelles aides pour les hôtels, cafés et restaurants

0

Mardi dernier, le Premier ministre a annoncé un soutien renforcé pendant deux mois pour les entreprises de moins de 250 salariés de certains secteurs affectés par les restrictions liées à la crise sanitaire. Il s’agit de l’hôtellerie, la restauration, des traiteurs, de l’événementiel et des agences de voyages.

Fragilisés par la cinquième vague de Covid-19, certaines entreprises attendaient un nouveau coup de pouce du gouvernement. Ce mardi, le Premier ministre a annoncé un soutien renforcé pendant deux mois pour les entreprises de moins de 250 salariés ayant accumulé une perte de chiffre d’affaires en raison du Covid-19. Parmi les concernés, l’hôtellerie, la restauration, les traiteurs, l’événementiel et les agences de voyages.

« Une aide exceptionnelle »

Dans le détail, « en décembre et janvier », les entreprises de moins de 250 salariés perdant au moins 30% de leur chiffre d’affaires en raison des restrictions prises pour freiner le virus auront droit à une « aide exceptionnelle au paiement des cotisations salariales », d’un montant égal à 20% de leur masse salariale, a déclaré Jean Castex, lors d’un déplacement dans une brasserie parisienne. 

Actuellement, les établissements sous le coup de restrictions sanitaires peuvent bénéficier d’une prise en charge si leur chiffre d’affaires a diminué de 50% uniquement. Pour le chef du gouvernement, la réévaluation de ce seuil était nécessaire.

Pour les entreprises, de moins de 250 salariés, impactées à plus de 65% de leur chiffre d’affaires par cette douloureuse période, le coup de pouce sera plus conséquent. Elles recevront, pour décembre et janvier, cette même aide au paiement des cotisations salariales de 20%, mais elles « seront également exonérées de charges patronales », a annoncé le Premier ministre.

À l’heure actuelle, toutes les entreprises perdant 65% de leur chiffre d’affaires en raison des restrictions sanitaires ont accès au remboursement de l’activité partielle à 100% sans reste à charge, a-t-il rappelé. Celles du tourisme qui perdent au moins 50% de leur chiffre d’affaires voient l’intégralité de leurs coûts fixes pris en charge.

 1,276 vues totales,  7 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT