Courrier des lecteurs : Installer des caméras de surveillance oui mais pas à n’importe quel prix…

0
blank

Je suis un commerçant installé à Marigot et votre article paru ce jeudi 19 novembre concernant la sécurité au sein des commerces m’a fait sursauter lorsque le commandant de gendarmerie, Mr Stephan Basso a conseillé aux commerçants pour se protéger d’installer des caméras de surveillance dans leurs magasins.

Depuis le passage de l’ouragan IRMA, j’ai installé 2 caméras de surveillance, l’une dirigée en direction de la caisse et l’autre vers la porte d’entrée. A ma grande surprise, j’ai été victime d’un dépôt de plainte par un commerçant voisin, très mal intentionné qui estimait être espionné par mes caméras…

Deux Gendarmes se sont présentés à mon commerce et ont pu constater qu’aucune caméra espionnait qui que ce soit.

Malgré cela, j’ai été convoqué à la gendarmerie pour une prise d’empreintes et enregistrer une déposition. Heureusement pour moi, la plainte a été classée sans suite !

Je profite de l’occasion pour préciser que selon la loi, tous systèmes de surveillance doit faire l’objet d’une demande  d’autorisation en Préfecture et l’installation dans le commerce d’affiches précisant que l’établissement est sous surveillance vidéo.

Je vais donc conserver précieusement cet article qui donne autorisation tacite aux commerçants de s’équiper de système vidéo et conseille aux autres commerçants d’en faire de même afin de ne pas vivre la même mésaventure qui m’est arrivée.

En vous souhaitant également de ne pas avoir les mêmes voisins…

_Gérard Lazeras, Artisan Chocolatier à Marigot

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT