COUP DE PROJECTEUR / La perle de lambi ou l’innovation au service de l’économie de l’île

0

Un bus garé sur le côté de la route aux Terres Basses où il vivait avec sa compagne après Irma. C’est là que nous avons rencontré Sébastien Meygret, l’illuminé qui a mis au point ce projet fou.

Il a 32 ans, le même âge que son bus. Il précise que lui et son bus sont sortis de l’usine la même année et le même mois. C’est un signe se dit-on ! Sébastien a gagné le concours de l’innovation organisé par Saint-Martin initiative. Son projet est totalement atypique et semblait fou pour beaucoup de gens il y a encore quelques années. Il n’y a pas si longtemps, il vivait, avec sa compagne et partenaire en affaires, au Honduras où ils avaient une entreprise touristique. Malheureusement, suite au coup d’état qui a eu lieu dans le pays, pas un touriste n’en a foulé le sol pendant neuf mois. Et puis, une tempête achève de les convaincre qu’ils doivent changer de voie. A cœur vaillant, rien d’impossible ! Ils décident de se lancer dans la pisciculture. Ils tentent la langouste et les oursins mais ça ne fonctionnait pas, trop de problèmes. Ils tentent le lambi et non seulement ça fonctionne mais en plus, ils s’aperçoivent que le lambi produit des perles. C’est le début d’une folle aventure peuplée de rencontres hors normes avec des personnages tout droit sortis de romans. Au gré de ses rencontres avec des spécialistes de faune marine et de la protection de l’environnement, un éleveur de crevettes, une chercheuse brillante, il fini par compiler des données que personne n’avait encore pensé à réunir. Il l’avoue volontiers, toutes les techniques qu’il utilise pour produire ses perles de lambi existaient déjà. L’innovation réside dans le fait de les utiliser ensemble. Et ce n’est pas rien. Il aura fallu deux ans et demi pour sortir la première série de qualité mais aujourd’hui Sébastien et sa compagne sont capables de produire des perles de lambi de qualité commerciale.

« Vouloir monter un projet, c’est chercher les problèmes. Et chercher les problèmes, c’est vouloir trouver des solutions. » Sébastien Meygret

Aujourd’hui, la fine équipe cherche un site pour pouvoir installer l’exploitation avec pour ambition de pouvoir développer une nouvelle activité à Saint-Martin. Une activité qui pourrait mettre l’île sous les feux des projecteurs car il s’agit bien d’une toute nouvelle activité dans le monde. Et puis, ils ne s’arrêtent pas là puisqu’ils souhaitent recruter localement et former des jeunes qui pourraient, s’ils le souhaitent un jour, créer leurs propres exploitations. Parce que Sébastien a une vision de l’économie et du monde qui dépasse la simple volonté de s’enrichir. Il regarde le monde avec les yeux de cette génération qui a compris qu’on n’a plus les moyens de se la jouer solo. Pour gagner et être heureux, il faut la jouer en équipe, pour sa communauté. Pour lui, « former localement, c’est valoriser les personnes et rendre une fierté qui a été ôtée de façon totalement illogique ». On est bien sur une approche radicalement différente et cependant de plus en plus répandue car en adéquation avec le monde dans lequel nous vivons. Donc, Sébastien est à la recherche de l’endroit idéal pour développer son activité. Il est, comme on l’aura compris, soutenu par Saint-Martin Initiative mais aussi la CCI et la banque. Il ne manque plus que le site. Alors, si vous avez un terrain et que vous voulez participer à une aventure hors du commun, vous devriez très vite lui faire signe. _NB

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT