Coronavirus : La plateforme en ligne maladiecoronavirus.fr vous permet d’évaluer vos symptômes et vous orienter…

0
blank

Le site maladiecoronavirus.fr, référencé par le ministère de la Santé, permet à tous ceux qui pensent être contaminés par le coronavirus de faire un “test” anonyme et gratuit consistant en 24 questions sur ses symptômes (fièvre, toux, gêne respiratoire, courbatures…) mais aussi sur ses antécédents médicaux ou son âge.

Le ministère des Solidarités et de la Santé a validé un algorithme co-développé par l’Institut Pasteur et l’APHP permettant d’orienter, via des outils numériques, les personnes pensant avoir été exposées au Coronavirus (Covid-19).

Limiter les inquiétudes et désengorger le Samu

Ce test a pour objectif de limiter les inquiétudes de trop nombreux Français qui se demandent si oui ou non ils ont pu contracter le Covid-19. Et de fait, de réduire la multiplication des appels vers le Samu.

Pas un diagnostic, une évaluation

Pour faire ce test anonyme et gratuit, il suffit de se connecter sur le site maladiecoronavirus.fr et de répondre aux vingt-quatre questions sur ses symptômes (fièvre, toux, gêne respiratoire…), ses antécédents médicaux, son âge et son IMC. Grâce à un algorithme développé et mis à jour avec les dernières connaissances scientifiques disponibles, en collaboration avec des médecins spécialistes et l’Institut Pasteur, le site peut alors vous indiquer si votre situation nécessite une consultation chez votre médecin traitant ou une intervention du SAMU.

Deux millions de connexions déjà

La mise en ligne s’est faire dans la discrétion la plus totale mercredi 18 mars pour une “expérimentation flash”. En trois jours, la plateforme a enregistré plus de 600 000 connexions en trois jours. Ce samedi 21 mars en début d’après-midi, le chiffre avait bondi à 1,4 million de connexions, puis 2 millions à 18 h, a annoncé à l’AFP, le Docteur Fabrice Denis, membre de la toute nouvelle Alliance digitale contre le Covid-19.

12 % des personnes orientés vers le Samu

Mais attention, “ce n’est pas du diagnostic, c’est une évaluation de l’état de santé pour savoir vers quoi on doit être orienté”. Seule la moitié des utilisateurs ont rempli les vingt-quatre questions. Parmi eux, 12 % ont été orientés vers le Samu, “un chiffre qui confirme l’utilité du site dans l’orientation responsable des patients et la nécessité de poursuivre son déploiement auprès du grand public”.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT