Conseil Territorial : Un budget 2022 adopté plus par défaut que par conviction

0

Les 23 élus du conseil territorial se sont réunis vendredi dernier pour délibérer sur plusieurs points finalisant la mise en place de la nouvelle équipe et surtout pour voter le budget primitif 2022.

Selon la loi, le budget de la Collectivité doit être adopté avant le 31 mars. Durant les années d’élections, une dérogation est accordée pour qu’il le soit un peu plus tard afin de laisser le temps à la nouvelle équipe élue de l’élaborer. Du moins de le finaliser.

En effet, les agents de la Collectivité le préparent en amont et l’ajustent avec la nouvelle majorité en fonction des projets qu’elle souhaite mettre en place lors de sa première année de mandature.

Le président de la COM Louis Mussington a ainsi indiqué que le budget 2022 s’inscrivait dans «la continuité», «les deux semaines n’ayant pas été suffisantes pour porter une analyse fine». «Nous sommes donc contraints de reproduire presqu’à l’identique le budget préparé depuis de longs mois sous l’ancienne mandature», a-t-il déclaré. Néanmoins, il a assuré que son équipe «redoublera d’efforts et reviendra devant le conseil territorial pour présenter les modifications budgétaires qui [leur] permettront de répondre à [leur] ambition politique». 

Le budget s’élève à quelque 151 millions d’euros en section de fonctionnement et 69 millions en section d’investissement.

Jules Charville a confié regretter de ne pas «retrouver des fonds alloués pour un projet pour lequel [le Rassemblement saint-martinois Alternative] a fait campagne». Et de citer en exemple le financement pour l’acquisition du terrain devant accueillir le nouvel Ehpad. Le leader de Generation Hope a également déploré que cinq ans après Irma, «seuls 2,5 millions d’euros ne soient attribués aux bâtiments culturels et sportifs» que la réhabilitation du stade Albéric Richards à Sandy-Ground ne soit toujours pas programmée cette année.

Par ailleurs, des critiques ont été formulées sur la forme. Les membres de la Team Gibbs ont regretté d’avoir reçu une version corrigée du budget la veille en fin d’après-midi, ce qui leur a laissé peu de temps pour réexaminer le document et comprendre les modifications.

Cette remarque a également été faite par Julien Gumbs, président du Conseil Economique, Social et Culturel (CESC), organe obligatoirement consulté par le conseil territorial sur le sujet du budget. Julien Gumbs a en outre confié qu’une présentation plus détaillée avec un support Power Point, aurait été appréciée.

Au final, le budget primitif 2022 a été adopté par les 16 conseillers territoriaux de la majorité et les deux de Generation Hope, les conseillers de la Team Gibbs se sont abstenus.

_Soualiga Post.com 

 1,127 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Source :

Soualiga Post : http://www.soualigapost.com/fr

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT