Conférence internationale sur les sargasses : Après les paroles, place aux actes !

0

Véritable fléau et danger pour la santé, les algues sargasses, qui prolifèrent partout dans les Caraïbes, étaient au centre de la conférence internationale qui s’est tenue la semaine dernière en Guadeloupe.

Après la lecture de la déclaration finale signée par les États et Territoires de la Caraïbe, constituée de 12 articles et de propositions concrètes pour endiguer la pollution des sargasses, Edouard Philippe a pris la parole lors de la journée de clôture.

Le Premier ministre a souligné la dimension et les enjeux internationaux de cette pollution et la nécessité d’œuvrer conjointement avec les pays du bassin caribéen, notamment lors de la prochaine Cop 25 et dans le cadre d’un plan de recherche porté par les États à l’échelle internationale.

La phase opérationnelle, qui concerne directement les collectivités, va s’appuyer sur un plan d’actions commun matérialisé par une feuille de route qui devra prendre en compte l’ensemble des étapes, de la recherche scientifique, à la détection des sargasses en mer, en passant par le ramassage, le traitement et la revalorisation des algues.

Parmi les points forts du plan sargasses: la création d’un centre d’alerte et de surveillance avec des relevés quotidiens et la mise en place d’un guide d’action sous 48h pour éviter la décomposition des algues.

Ce que s’attachent déjà à mettre en œuvre les collectivités.

La question de la valorisation des sargasses a été largement soulignée durant la conférence, à travers notamment la recherche d’une économie bleue à l’échelle internationale.

Si cette première édition a donné l’opportunité aux États et territoires d’avancer sur la problématique des sargasses à travers une réflexion transversale, elle nous rappelle avant tout que la coopération et les moyens financiers qui seront alloués à ce plan d’action multilatéral sont la condition sine qua non de la réussite de cette action collective inédite.

Daniel Gibbs : « il faut un engagement fort des états aux côtés des collectivités »

Présent aussi à la conférence internationale, le président, Daniel Gibbs s’est adressé à l’assemblée lors de la session « Stratégie géopolitique et enjeux internationaux ». Ce dernier a rappelé les enjeux internationaux à relever ensemble pour endiguer ce phénomène de pollution, et mentionné l’impérieuse nécessité d’un engagement fort des états aux côtés des Collectivités. Au-delà de la lutte contre les sargasses, le président a insisté sur la protection de notre biodiversité commune aujourd’hui en danger.

Le président Gibbs a salué l’organisation de la conférence et l’implication de l’ambassadeur délégué à la coopération avec les Antilles-Guyane, Jean-Bernard Nilam, qualifiant cette première édition « d’un bon exercice de coopération à l’échelle internationale ».

 1,843 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT