Communiqué Préfecture : Bactérie Escherichia coli : rappel de reblochons, demi-reblochons et tartiflards Chabert

0

Suite à l’identification en métropole de plusieurs cas d’infection sévère par la bactérie Escherichia coli chez de jeunes enfants ayant consommé du reblochon entier au lait cru produit par l’entreprise Chabert, un rappel a été effectué au niveau national sur l’ensemble des fromages suivants, informe par communiqué la préfecture de Guadeloupe :

• Reblochons AOP entiers au lait cru portant la marque sanitaire FR 74.096.050 CE·

Dénomination : Fromage AOP reblochon laitier au lait cru

Présentation : fromage entier de 450g emballé

Marque sanitaire (estampille) : FR 74.096.050 CE– avec pastille caséine rouge

Lots : lots commençant par 8CR XXXX….

Marque commerciale : toutes marques commerciales

• Demi-reblochons AOP laitier de 240g portant la marque sanitaire FR 74.289.50 C·E

 

Dénomination : Demi-fromage AOP reblochon laitier

Présentation : demi-reblochon de 240g emballé

Portant l’estampille : FR 74.289.050 CE avec pastille caséine rouge

Lots : 20 lots avec une DLUO antérieure au 29/05/2018

• Tartiflards de 450 g portant la marque sanitaire FR 74.096.050 CE – FR 74.303.050 CE·

Dénomination : fromage de Savoie au lait cru

Présentation : fromage de 450 g emballé

Portant l’estampille : FR 74.096.050 CE – FR 74.303.050 CE avec pastille caséine rouge

Lots : tous les lots et toutes les DLUO

 

Les investigations menées en Guadeloupe sur ces trois produits montrent que certains ont bien été commercialisés sur l’archipel avant la mise en oeuvre de la procédure de retrait et de rappel.

Il est demandé aux personnes qui détiendraient les fromages concernés de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés. Les autorités sanitaires rappellent aux personnes qui en auraient consommé et qui présenteraient des symptômes de type diarrhées, douleurs abdominales ou vomissements qu’elles doivent consulter au plus vite leur médecin traitant en mentionnant cette consommation et le lien possible avec la bactérie Escherichia coli.

En l’absence de symptôme dans les 10 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s’inquiéter et de consulter un médecin.

Plus d’informations sur les syndromes hémolytiques et urémiques (SHU) et sur la bactérie E.coli:

http://solidarites-sante.gouv.fr/soins-etmaladies/maladies/maladiesinfec…

http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infe…

http://agriculture.gouv.fr/ecoli-quest-ce-que-cest

 1,332 vues totales,  6 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT