Commémoration du 11 novembre : Une cérémonie solennelle et empreinte d’émotion

0

Le 11 novembre 1919 marquait le premier anniversaire de la fin des combats de la Première Guerre Mondiale. Cent ans plus tard, le 11 novembre est toujours synonyme de commémoration de la signature de l’armistice qui mettait fin à quatre ans de guerre et de combats. Saint-Martin a payé son tribut à cette guerre, aussi un hommage était rendu aux Poilus saint-martinois et aux morts pour la France, devant le monument aux morts situé dans les jardins de la Collectivité.

Le 11 novembre étant également la journée de Saint-Martin, fêtée de part et d’autre de la « frontière », la cérémonie de commémoration de l’armistice de la guerre de 14-18 s’est déroulée le dimanche 10 en présence, notamment, de la préfète Sylvie Feucher, de la députée Claire Guion-Firmin, de la conseillère territoriale Pascale Alix-Laborde, des anciens combattants de Saint-Martin et des représentants des divers services de l’Etat.

La préfète a lu le message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, sur la Journée nationale de commémoration de la Victoire et de la Paix, mais aussi aux soldats morts pour la France en opérations extérieures. Le 11 novembre est aussi l’occasion d’honorer « toutes les filles et fils de France qui dans tous les conflits, hier comme aujourd’hui, ont accompli leur devoir jusqu’au don suprême (…) En inaugurant un monument national en leur mémoire, le Président de la République inscrit dans la pierre, comme dans les mémoires, la reconnaissance pleine et entière de tout un peuple pour ses combattants », selon la secrétaire d’Etat. Après le traditionnel dépôt de gerbes, la préfète Sylvie Feucher à procédé à la remise de la médaille d’honneur pour actes de courage et dévouement, échelon bronze à dix personnes, ainsi que deux médailles de bronze de la sécurité intérieure à deux gendarmes.

Durant cette cérémonie, des élèves de l’école primaire Alphonse de Lamartine ont également participé en chantant la Marseillaise et ensuite l’Hymne Créole._RM

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT