Civisme : ne jetez pas vos masques et gants partout sur l’île !

0

Plusieurs associations environnementales de Saint-Martin qui organisent régulièrement des grandes opérations de nettoyage sur l’île constatent aujourd’hui un nouveau phénomène. Aux mégots, plastiques, bouteilles, canettes, vaisselle à usage unique laissés sur les plages ou jetés sur les bords de route s’ajoute désormais les gants et des masques de protection.

Un incivisme qui exaspère tous les bénévoles locaux, mobilisés plus que jamais pour préserver la beauté de leur île.

blankMême son de cloche pour les membres du Lions Club Oualichi qui implorent la population saint-martinoise au civisme.

« Non seulement en se comportant ainsi on ne respecte pas notre environnement mais on ne respecte pas non plus les personnes qui vont devoir nettoyer et que l’on met aussi en danger.

Il suffit de faire preuve de civisme. Ce n’est pas très compliqué d’adopter un comportement citoyen. Partout dans le monde, les masques et gants se transforment en pollution plastique. Alors que 8 millions de tonnes de plastique sont déjà déversées chaque année dans les océans, les déchets liés au Covid-19 viennent ajouter une nouvelle menace ».

Les masques chirurgicaux mettent jusqu’à 450 ans à se décomposer

Pour info, les masques chirurgicaux sont fabriqués avec du polypropylène, un dérivé du pétrole, et mettent jusqu’à 450 ans à se décomposer.

Ce plastique ne disparaît pas, il se décompose lentement en micro-plastiques qui intègrent la chaîne alimentaire et ont des effets dévastateurs. Sachez-le !

blank

blank

Article sponsorisé par:

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT