Cérémonie d’hommage au colonel Arnaud Beltrame

0
blank

A l’instar de toutes les gendarmeries de Métropole et d’Outre-Mer, les personnels de la compagnie de gendarmerie de Saint-Martin se sont réunis hier matin afin d’honorer la mémoire des victimes de l’attentat terroriste du 23 mars 2018 et plus particulièrement, en ce jour d’hommage national, celle du colonel Arnaud Beltrame.

Etaient présents à la cérémonie, madame Anne LAUBIES, Préfète déléguée de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, monsieur Yawo NYUIADZI, 2ème vice-président de la Collectivité, monsieur Yves PAILLARD, vice-procureur de la République ainsi que de nombreux représentants des services de l’Etat, familles et anonymes, tous unis dans ce moment de recueillement pour rendre hommage à notre camarade.

Retour sur son action héroïque

Dépêché sur place dans le cadre du dispositif de gendarmerie mis en place lors de l’attaque terroriste survenu le 23 mars à TREBES, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame s’était volontairement substitué au dernier otage entre les mains du terroriste.

Grâce à son téléphone laissé ouvert, les forces d’intervention ont pu suivre l’évolution de la situation à l’intérieur du supermarché.

À 14h25, après de nouveaux tirs, les militaires de l’antenne GIGN de Toulouse ont déclenché le plan d’assaut d’urgence.

Touché par balle à trois reprises par le terroriste, le lieutenant-colonel Beltrame est décédé dans la nuit du 23 au 24 mars des suites de ses blessures, malgré l’intervention rapide des secours et sa prise en charge au centre hospitalier de Carcassonne.

Il a été promu au grade de colonel sur décision du Président de la République. Âgé de 44 ans, il était marié.

Pour Emmanuel Macron, « le nom d’Arnaud Beltrame est celui de l’héroïsme français », et avec lui surgit « l’esprit français de résistance ».

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT