Ce que le SPEG attend du mouvement social

0

Lors d’une conférence de presse mercredi matin visant à faire le point sur la grève illimitée, Dominique Louisy du SPEG, a énoncé les principales revendications liées à l’Education nationale. 

«L’argent de la population est donné à des entreprises pour effectuer des travaux et la COM ne les vérifie pas», constate Dominique Louisy. «Il y a des salles à la cité scolaire qui ne sont pas occupées car il manque une porte», déplore-t-elle. «Le marché a été donné à un ami du président et l’entrepreneur est parti en janvier. On a dû payer une autre entreprise pour terminer les travaux. Ce que dit le recteur au niveau des conditions d’accueil, ce sont des informations mensongères. Les conditions de travail pour les enfants ne sont pas normales», martèle-t-elle.

Le SPEG veut aussi dénoncer les méthodes de recrutement des professeurs. «Je ne dis pas qu’il faille recruter des gens avec moins de diplômes, mais simplement adapter le système», explique Dominique Louisy. (source : www.soualigapost.com)

 2,587 vues totales,  17 vues aujourd'hui

About author

No comments