CAUSE ANIMALE : Ouverture d’un refuge et d’une fourrière début 2024 à Saint-Martin

0

Ce mercredi 14 septembre, une visite de terrain était organisée sur le site de l’ancien refuge pour animaux détruit en 2017 par l’ouragan Irma. Bernadette Davis, 2ème vice-présidente de la Collectivité s’est entourée des services concernés pour présenter à la presse le nouveau projet tant attendu.

L’absence de refuge et de fourrière sur le territoire est un problème sensible qui ne devrait plus l’être d’ici un an et demi. La Collectivité ayant pris conscience de l’urgence de la situation a fait de la création d’un refuge et d’une fourrière une de ses priorités. Géré par l’association I Love My Island Dog avant sa destruction en 2017, le nouveau refuge sera situé sur le même site, à Mont Vernon. Laurent Guillaume, directeur du service Environnement, Eau, Énergie de la Collectivité a présenté le calendrier établi, à savoir la finalisation de l’appel d’offres et son lancement à la fin de ce mois de septembre, le démarrage des études sur une durée de 6 mois et la construction à proprement parler du refuge et de la fourrière qui devrait prendre 9 mois pour une livraison en fin de 1er trimestre 2024. Le budget total est estimé à 1.500.000€, un million d’euros pour les installations et 500.000€ pour l’aménagement alentours, budget qui devrait bénéficier en partie de fonds européens. 

Bruno Mounier, assistant à maîtrise d’ouvrage qui fait ici également office de conseil juridique pour la Collectivité, apporte son expertise afin de rédiger le cahier des charges du projet et de peaufiner le schéma de contractualisation de l’appel d’offres et l’opération de main d’œuvre qui nécessite entre autres paysagistes, géotechniciens et architectes, trois cabinets seront retenus début décembre de cette année. Bernadette Davis, 2ème vice-présidente en charge du Cadre de Vie, accompagnée d’Isabelle Gorizia, directrice générale adjointe par intérim de l’aménagement du territoire, se réjouit de l’avancée de ce dossier que beaucoup attendaient, associations pour la cause animale en tête. Dans le respect de la réglementation actuelle, vingt chiens seront accueillis dans le refuge qui sera construit dans la partie haute du site dont la superficie est de 12.000m2 et vingt autres chiens et vingt chats pourront être pris en charge par la fourrière qui prendra place dans la partie basse ainsi qu’une chatterie d’une capacité de vingt chats et les installations d’accueil et de soins des animaux de façon mitoyenne. Partie basse dont la plateforme sera surélevée lors de la phase d’aménagement pour contrer le risque d’inondation. La parcelle de terrain appartient à la Collectivité et respecte la distance de 100m entre les habitations et le site de construction. Dans un premier temps, le terrain sera nettoyé et sécurisé avec un accès de la route géré par les exploitants qui seront définis dans la dernière phase du projet, que ce soit la Collectivité ou une délégation de services publics comme une association qui répondra aux critères nécessaires pour gérer l’exploitation. 

La voirie sera aménagée et une zone de stationnement délimitée pour les employés du refuge et le public. Dans une politique de développement durable, les ouvrages seront conçus écologiquement, avec une évaluation thermique sur les bâtiments, une réutilisation des eaux récupérées en citerne, la pose de panneaux photovoltaïques, et bien sûr, l’intégration des contraintes cycloniques La végétalisation sera également organisée pour créer un parcours de promenade et un parc dont la population aura un accès libre. Parce que la protection des animaux est l’affaire de tous, la création d’un refuge et d’une fourrière active au quotidien sur le territoire de Saint-Martin est soutenue par la majorité des élus. _Vx

 1,912 vues totales,  6 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT