Caraïbes : Nouvelle éruption du volcan de la Soufrière à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, le niveau d’alerte est passé au stade Orange !

0

Une nouvelle éruption s’est produite au volcan de la Soufrière à Saint-Vincent-et-les Grenadines ce lundi 28 décembre. L’alerte orange a été déclenchée, ce qui constitue le troisième niveau d’alerte sur une échelle qui en compte quatre.

Le 28 décembre, les résidents vivant près du volcan ont signalé que de la vapeur provenait du cratère, ce qui a incité l’Organisation nationale de gestion des urgences (NEMO) à envoyer des équipes pour enquêter sur le volcan. Dans le même temps, des observations satellitaires ont confirmé les émissions thermiques au niveau du cratère.

L’équipe NEMO est arrivée le 29 décembre, confirmant qu’une nouvelle éruption effusive a commencé. Essentiellement, le magma vient lentement de la terre, construisant un nouveau dôme de lave.

Le niveau d’alerte est passé au stade Orange (3 sur 4) le 30 décembre.

Les villes de Fancy et Georgetown se trouvent maintenant dans la zone à très haut risque – zone rouge. Cela signifie que ces communautés devront évacuer en cas d’éruption ou d’éruption imminente.

Le gouvernement de Trinité-et-Tobago a autorisé trois membres du personnel de l’UWI-SRC, dont le volcanologue, Richard Robertson à se rendre sur le volcan hier, apportant avec eux des instruments supplémentaires pour leur permettre de surveiller de plus près le volcan.

Robertson a déclaré que la masse croissante dans le cratère du volcan est similaire à celle qui s’est développée en 1971/1972.

«Nous voulons surveiller la vitesse à laquelle [le dôme] augmente en taille car à mesure qu’il se dilate, l’un des types de risques est qu’il peut se répandre dans les vallées et la lèvre la plus proche dans laquelle il peut déborder se trouve dans la zone de Larakai », souligne Robertson.

Bien qu’il n’y ait pas d’avis d’évacuation pour le moment, le Premier ministre, le Dr Ralph Gonsalves, a déclaré que les résidents au nord de Georgetown et Belle Isle devraient planifier leur évacuation dans un bref délai si cela devenait nécessaire.

Aucune prédiction ne peut être faite pour le moment quand le volcan passera du stade effusif au stade explosif.

Plusieurs hypothèses sont à l’étude. L’éruption pourrait survenir dans un intervalle de quelques jours à plusieurs mois à partir de la constitution du dôme de lave dit satellite. Il s’est d’ailleurs formé tout près de celui qui avait précédé l’éruption explosive de 1979. _AF

 3,712 vues totales,  8 vues aujourd'hui

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT