Caissière, elle a détourné environ 2 000 euros

0
blank

La caissière enregistrait les articles un à un, puis appuyait sur la touche « total » afin d’indiquer au client le montant à payer. Mais en prenant le soin de ne pas valider. Aussi, le client parti, pouvait-elle annuler le ticket et mettre l’argent donné par le client dans sa poche.

C’est ainsi que WJB, âgée de 26 ans, a détourné quelque 2 000 euros de la caisse de la station-service qui l’embauchait l’an passé. Le chef d’entreprise s’est aperçu de la combine quelques jours avant la fin du contrat à durée déterminée (CDD) de son employée et a déposé plainte.

«On a pu l’identifier grâce aux images de vidéosurveillance. Elle a avoué l’avoir fait une dizaine de fois et à chaque fois avoir pris 200 euros. (…) Cela ne faisait pas longtemps que nous avions ouvert le magasin et que nous utilisions le nouveau logiciel en caisse qui était programmé pour rendre impossible uniquement l’annulation d’un ticket validé », précise-t-il au tribunal de Saint-Martin devant lequel il était convoqué jeudi dernier en qualité de victime.

WJB était elle poursuivie pour abus de confiance. Elle a été condamnée à une peine de quatre mois de prison avec sursis et à indemniser son ancien employeur, constitué partie civile, à hauteur de 2 000 euros de dommages et intérêt. (soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT